Forum Rpg & Fantastique : Fantastic World

Plongez dans un univers fantastique où vous pourrez incarner le personnage dont vous avez toujours rêvé. Fans de RPG & de Fantasy, ce forum est fait pour vous !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Super-Héros

Aller en bas 
AuteurMessage
Barbarox
Modérateur de Choc
Modérateur de Choc
avatar

Age : 27 Balance
Messages : 273

MessageSujet: Les Super-Héros   Lun 22 Oct - 23:25

INTRO :


Le terme super-héros (de l'anglais super hero ou superhero) désigne un type de héros fictif, que l'on retrouve principalement dans les comics (bandes dessinées américaines) ou dans leurs adaptations audiovisuelles. Un super-héros est généralement un type de justicier, se distinguant par des capacités dites extraordinaires, pouvant dériver de pouvoirs surhumains ou surnaturels.

Caractéristiques


Un super-héros possède au moins deux des quatre caractéristiques suivantes (les deux dernières étant très souvent liées) :
des capacités extraordinaires (force physique surhumaine, rapidité hors du commun, résistance à la douleur...) communément appelées super-pouvoirs.
un équipement (arsenal ou autre) lui permettant de rivaliser avec des êtres dotés de super-pouvoirs et d'accomplir des exploits a priori surhumains, quand bien même il ne possèderait pas de véritables super-pouvoirs.
une double identité : celle d'une personne normale et celle, secrète, de super-héros.
le port, dans le cadre de ses aventures, d'un costume distinctif (le plus souvent collant au corps), qu'il abandonne quand il reprend ses activités d'individu ordinaire.
La première caractéristique n'est ni nécessaire ni suffisante. Si Superman est le stéréotype du super-héros, Batman est le plus célèbre des héros dépourvu de super-pouvoirs. D'ailleurs, Batman se mesure souvent à des ennemis qui eux, possèdent des pouvoirs surhumains.
En fait, on considère qu'un personnage possède des pouvoirs dès qu'il possède un équipement qui lui donne des facultés supérieures à celles des humains. Par exemple, l'anneau de Green Lantern est considéré comme lui donnant des super-pouvoirs ; l'armure d'Iron Man présente un cas plus tangent, cet équipement étant d'une nature entièrement technologique et non surnaturelle, et ne faisant pas partie intégrante du corps du héros : les résultats sont cependant comparables. L'équipement de Batman, bien que plus sophistiqué que la normale, n'est pas considéré comme lui conférant des moyens d'action surhumains.
Les Quatre Fantastiques sont un des rares exemples de super-héros à utiliser des costumes distinctifs sans que leurs identités soient secrètes.
Par son identité et costume, le super-héros est un sous-genre du vengeur masqué. Zorro, malgré son identité secrète et son costume distinctif, n'est pas considéré comme un super-héros, car il combat à l'épée, d'une manière tout à fait normale pour son époque. La filiation du super-héros avec ce type de justicier masqué est cependant évidente, et fait l'objet d'un hommage explicite dans la mini-série Batman : Dark Knight, publiée par Frank Miller en 1986 : dans cette histoire, le jour tragique du meurtre de ses parents, le jeune Bruce Wayne sortait avec eux d'un cinéma qui projetait le film Le Signe de Zorro.
Umberto Eco fait remarquer, dans son recueil De Superman au Surhomme, que la plupart des histoires de super-héros évoluent hors du temps, puisqu'ils ne vieillissent pas et ont une vie toujours identique. Elles se situent également hors du monde, car malgré des super-pouvoirs parfois considérables, les super-héros modifient moins l'équilibre du monde qui les héberge que ce que l'on pourrait croire. Dans leur acception primordiale, les super-héros peuvent être utilisés comme des personnages symboliques, ou à la limite de la caricature, parfois impliqués dans des histoires purement manichéennes qui sont destinées alors à un jeune public. L'archétype du super-héros a cependant connu de nombreuses variations.
Les éditeurs d'histoires de super-héros ont rapidement été amenés à faire se côtoyer les personnages de leur écurie, aboutissant à la création progressive d'univers fantastiques élaborés, dont l'Univers DC et l'Univers Marvel sont les principaux exemples. Superman et Batman partagent ainsi de nombreuses aventures. Au fur et à mesure que se développent les univers partagés le héros peut devenir moins exceptionnel dans son monde. Dans une série comme la Légion des Super-Héros, l'équipe comprend des dizaines de personnages et est constituée en grande partie d'extra-terrestres dont les super-pouvoirs sont innés et non acquis. L'équipe agit comme une force de sécurité officielle mais il s'agit d'une série futuriste qui se déroule au trentième siècle. Dans Savage Dragon, Erik Larsen fait de son personnage un policier et le place dans un monde où les super-êtres foisonnent. Astro City est également un lieu où le surhomme est banalisé.
Les univers de super-héros peuvent se mêler à des thèmes mythologiques ou à des univers imaginaires très divers : des héros Marvel ou DC sont ainsi amenés à rencontrer des Dieux de l'Olympe ou d'Ásgard, ainsi que des personnages littéraires (Dracula, Frankenstein, Fu Manchu...). Alan Moore a créé des séries qui ne relèvent parfois que marginalement du genre. Il remonte aux sources du genre avec d'une part La Ligue Des Gentlemen Extraordinaires qui met en scène des personnages tirés de romans fantastiques célèbres comme Mr Hyde et l'Homme invisible, et d'autre part Tom Strong, un personnage dans la tradition des pulps et du Fantôme de la jungle. Promethea sert surtout à parler de magie et revêt presque un aspect didactique. Top Ten est indéniablement une série de super-héros mais les conventions sont bousculées puisque tous les habitants ont des super-pouvoirs ou des doubles identités, les justiciers sont interdits et l'ordre est assuré par la police (constituée, comme le reste, de "super-héros"). Cette série est la culmination de la banalisation du super-héros. Cette tendance est à rapprocher du réalisme magique, mouvement littéraire qui fait côtoyer des éléments mondains et fantastiques comme s'ils étaient aussi banals que la réalité quotidienne.
Un super-héros porte, dans la grande majorité des cas, un costume spécial pour le distinguer des autres, pour l'aider à mieux combattre et/ou pour dissimuler son identité. Le costume est souvent représenté comme très moulant, montrant les détails des muscles du corps plus qu'il ne le pourrait dans la réalité, et est ainsi appelé collant. Le costume de Superman était inspiré de celui, moyenâgeux, porté par Douglas Fairbanks dans le film Robin des Bois2. Dans le cas de Superman, le fait d'avoir un costume moulant a été justifié a posteriori en 1986 par le fait qu'un de ses pouvoirs serait d'avoir un champ de force à courte portée qui le protège, et donc des vêtements non moulants ne résisteraient pas au combat. Mais avant cette révision qui depuis a fait long feu, son costume était décrit comme indestructible car d'origine kryptonnienne. Dans d'autres cas, cela peut souvent se justifier par le fait qu'un costume de ce type gêne moins les mouvements, et est plus facile à cacher sous ses vrais vêtements sans avoir trop chaud. Le costume de Spider-Man est inspiré des costumes de catcheurs de l'époque. Il est à noter, toutefois, que tous les super-héros ne portent pas de collant : Iron Man porte par exemple une armure de haute technologie, tandis que Batman porte une combinaison pare-balles.
Il arrive qu'un héros soit décliné en plusieurs avatars : à Superman correspondront par exemple Superboy, puis Supergirl qui apparaissent dans des séries autonomes. Superman connaîtra aussi un étrange double, « Bizarro », sorte de clone manqué aux traits mal dessinés, pâle comme un linge, habillé comme lui, doté de super-pouvoirs équivalents. Le souci de ne pas laisser le super-héros monologuer pour expliquer ce qu'il fait conduit souvent à lui ajouter un jeune aide (faire-valoir, sidekick en anglais). Robin, compagnon de Batman, en est l'exemple le plus connu.
Certain possédant des capacités peuvent protéger leurs entourages mais uniquement pour leur travail. Allison Dubois peut communiquer avec les morts, mais elle travaille pour la police. Chuck Bartowski qui travaille pour la CIA possède tous les informations gouvernementales dans sa tête, plus la capacité d'avoir des compétences sans avoir à les apprendre mais à flasher (dance, langue, combat). Ils ne sont donc pas considérés comme des super-heros...


_________________


Twisted Evil
Spoiler:
 
Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Super-Héros
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Super Moto de Bilstain.
» cake super facile
» Nouveau super pack de clan !
» tracteur super sonic ?
» Quelques photos des califs du Super-Moto de Battice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rpg & Fantastique : Fantastic World :: L'Univers Fantasy :: Super-Héros & Combattants Légendaires-
Sauter vers: